16 février 2014

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTE ? COMME C'EST BIZARRE !

    Comment peut-on faire preuve d’originalité quand on est un président « normal » ? Alors, comme ses prédécesseurs, tous des présidents normaux, il n’a pas raté l’occasion d’aller baiser la main papale ! Notre François doit avoir beaucoup de péchés à se faire pardonner et le pire, un péché mortel, celui du « mariage pour tous ». Circonstance aggravante, la loi sur la fin de vie dépénalisant l’euthanasie volontaire va déclencher à nouveau les foudres du Vatican en dépit des trois points que notre président a en commun... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 février 2014

MARECHAL, LES RE-VOILA !

_       Chaque 8 mars rappelle le combat mené par les femmes pour obtenir des droits qu’on leur déniait parce que les hommes, depuis des temps immémoriaux, avaient décrété une bonne fois pour toutes leur infériorité innée ! Dès la naissance elles étaient donc infantilisées, abêties et les stéréotypes, dans lesquels on les enfermait, les confinaient dans des tâches subalternes, aliénantes, dévalorisantes ou frivoles. Pour des millions de mes semblables à travers la planète, cet état de choses se perpétue... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2013

PREMIER MAI - MAIS OU SONT LES 1er MAI D'ANTAN ?

  Lorsque j’entends les mots "Fête du travail", je ressens de furieuses démangeaisons aux bouts des doigts ! C’est non seulement faire injure, présentement, aux chômeurs et exclus de la planète qui, eux, ne sont pas à la fête, mais c’est souffleter la mémoire de nos anciens dont le combat - parfois jusqu’à la mort - à travers les siècles et les nations, a abouti à des conditions de vie et de labeur meilleures et plus humaines. Quand de surcroît, le joyeux brin de muguet est associé à ladite commémoration, je suis complètement... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 09:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2013

LA COMMUNE DE PARIS : RENDONS A LA COMMUNE CE QUI LUI APPARTIENT !

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. (article 35 de la Déclaration des droits de l’homme – 1793) Le 15 mai 1871, tandis que sur les dernières barricades les communards résistaient héroïquement, le jeune poète Arthur Rimbaud, âgé de 17 ans, rédigeait un pamphlet contre les Versaillais Chant de guerre parisien dans lequel il prend le parti des insurgés et critique avec véhémence le pouvoir... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 16:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
13 mars 2013

IL Y A BIEN LONGTEMPS ...

                    Il y a bien longtemps … je n’ose plus compter Tous ces ans écoulés estompant ton visage, La douceur de tes traits, tes yeux pleins de bonté Qui savaient d’un regard me redonner courage.   Comme on dit couramment, la longue maladie A été la plus forte et t’a vaincue, Maman, Et après de longs mois d’une lente agonie, La mort t’a emportée au pays du néant.   Il faisait beau et chaud quand je t’ai dit adieu, Le curé psalmodiait un... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2013

8 MARS - L'INITIATRICE : CLARA ZETKIN

  Le 8 mars 1911, il y a juste cent ans, avait lieu la première manifestation qui rassembla plus d’un million de femmes rien qu’en Europe. Cette journée internationale des droits des femmes fut initiée par une féministe allemande : Clara Zetkin, qui voulait " un premier mai des femmes ". C’est elle qui proposa, en août 1910 à Copenhague, lors de la deuxième conférence internationale des femmes socialistes, la création d’une journée annuelle de revendications afin d’obtenir l’égalité totale de droits entre les femmes et les... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 mars 2013

ARLETTE LAGUILLIER : BON ANNIVERSAIRE ARLETTE !

  J’aurais tant aimé, tout comme toi – et je t’envie un tantinet – naître un 18 mars mais, curieuse et pressée de découvrir notre superbe planète et notre société que je ne pouvais imaginer aussi inhumaine, l’ambulance retentit de mes premiers vagissements vingt jours avant cette date qui reste gravée au fer rouge dans mon cœur pour deux raisons que je t’expliquerai plus loin. Tout d’abord, à l’heure où les vautours commencent à tournoyer au-dessus du nid élyséen et à s’entre-déchirer pour savoir lequel y pondra ses œufs en... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2013

INTERDICTION DU PORT DU PANTALON AUX FEMMES : MIEUX VAUT EN RIRE QUE D'EN PLEURER !

  Accompagnée de ma fidèle poussette à deux roues, je marchais tranquillement en direction de mon magasin d’alimentation. - Madame ! Madame ! Comme j’étais seule sur le trottoir, j’en déduisis que cet appel m’était destiné. Je me retournai et aperçus deux représentants de l’ordre établi qui accéléraient le pas vers moi. Avais-je fait quelque chose de répréhensible ? Je ne le pensais pas. Au contraire, je venais juste de traverser dans le passage pour piétons telle une citoyenne bien disciplinée. Arrivés à ma hauteur, les... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 février 2013

OLYMPE DE GOUGES, UNE GRANDE OUBLIEE DE L'HISTOIRE !

    Marie Gouze, qui naît le 7 mai 1748, officiellement fille de Pierre Gouze, boucher à Montauban, est en réalité l’enfant d’un homme de lettres célèbre, Jean-Jacques Le Franc marquis de Pompignan. Dans un livre autobiographique "Mémoire de Mme de Valmont ", elle parle de ce père qui ne l’a pas reconnue et raconte  son enfance pauvre, sa jeunesse difficile, son manque d’instruction comme c’était le cas de la grande majorité des femmes de l’époque, son mariage à seize ans avec un homme bien plus âgé, Louis-Yves... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2012

TON COEUR

Je le connais ton coeur, timide et audacieux, Sa flamme est sans pareille ! J'aime entendre son gong, quand tout est silencieux, Frapper à mon oreille.   J'aime quand il amène au bord de ta paupière Un peu d'humidité, Que provoque la vue, hélas trop familière, Des gens déshérités.   Quand fougueux il défend une éternelle cause, Celle des travailleurs, Quand courageusement avec vigueur il ose Défier les exploiteurs !   Et qu'écoutant alors la voix de la révolte, Sa générosité Lutte pour que demain la... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,