13 mars 2013

IL Y A BIEN LONGTEMPS ...

                    Il y a bien longtemps … je n’ose plus compter Tous ces ans écoulés estompant ton visage, La douceur de tes traits, tes yeux pleins de bonté Qui savaient d’un regard me redonner courage.   Comme on dit couramment, la longue maladie A été la plus forte et t’a vaincue, Maman, Et après de longs mois d’une lente agonie, La mort t’a emportée au pays du néant.   Il faisait beau et chaud quand je t’ai dit adieu, Le curé psalmodiait un... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 octobre 2012

TON COEUR

Je le connais ton coeur, timide et audacieux, Sa flamme est sans pareille ! J'aime entendre son gong, quand tout est silencieux, Frapper à mon oreille.   J'aime quand il amène au bord de ta paupière Un peu d'humidité, Que provoque la vue, hélas trop familière, Des gens déshérités.   Quand fougueux il défend une éternelle cause, Celle des travailleurs, Quand courageusement avec vigueur il ose Défier les exploiteurs !   Et qu'écoutant alors la voix de la révolte, Sa générosité Lutte pour que demain la... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juin 2012

EXCISION : COUTUME, QUE DE CRIMES ON COMMET EN TON NOM !

   Les mots et le poème ci-dessous, écrits il y a presque quatorze ans, sont hélas toujours d'actualité car il y a quelques jours, un couple de Guinéens a été arrêté et mis en examen pour avoir fait exciser ses quatre petites filles. Quelques années auparavant, les deux aînées avaient aussi subi cette mutilation abominable ... (2 juin 2012) Lorsqu’on est femme, on ne peut que s’indigner. On ne peut que partager la force de cette phrase de Benoîte Groult, extraite de son livre "Ainsi soit-elle": On a mal au con... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mai 2012

LA COMMUNE IMMORTELLE !

On l’a tuée à coups d’chass’pot A coups de mitrailleuse Et roulée avec son drapeau Dans la terre argileuse,   Et la tourbe des bourreaux gras Se croyait la plus forte, Tout ça n’empêch’ pas, Nicolas, Qu’la Commun' n’est pas morte !  (Eugène Pottier)   Plus de cent ans déjà qu’embrasé de fureur Paris se soulevait contre l’envahisseur Et contre les bourgeois bradant la République Qu’ils vendaient aux prussiens comme fille publique.   Sous un ciel printanier, se battait la Commune, ... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mai 2012

APRES LA TETEE

  Son doux front satiné sur mon épaule roule Comme le lent flot bleu sur le sable doré, Une mèche bouclée de ses cheveux s’enroule Légèrement autour de son doigt effilé.   Il a creusé son nid dans l’anse de mon bras S’accrochant à mon sein comme la voile au mât Et puis, tel un navire au ventre trop rempli, Son corps rond et repu s’enfonce et s’alourdit.   Sur sa bouche gonflée, toute embuée de lait, Le soleil a posé un rayon lumineux Et sur ses joues rosies, s'allonge le reflet De ses longs cils bruns,... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mai 2012

C'EST TOUJOURS TOI, QUE JE REVOIS !

           Si je regarde au loin vers ma prime jeunesse, Quand les filles d’alors portaient encor des tresses, C’est toujours Toi, que je revois !   Quand je pense aux beaux jours, à la félicité, Aux rires insouciants faits de complicité, C’est toujours Toi, que je revois !   Quand parfois le chagrin vient épancher ses pleurs Que deux bras affectueux apaisent sa douleur, C’est toujours Toi, que je revois !   Quand la maladie frappe et détruit le bonheur Avec sa face... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2012

VIVE LE BATIMENT !

  Les métiers dits manuels sont des plus respectables, Car sans eux nous mourrions et de froid et de faim, Mais hélas de nos jours il est fort regrettable Qu’ils soient considérés avec tant de dédain !   Ayons au fond du cœur de la reconnaissance Et pensons, à l’abri dans notre appartement, A ceux qui ont lutté contre les éléments Afin qu’un toit douillet cache nos existences.   Imaginons leurs mains, solides travailleuses, Qui font jaillir du sol les murs de nos maisons, Vraies mains de bâtisseurs aux... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2012

L'ATTENTE

  Derrière le carreau Je regarde la pluie, Et chaque goutte d’eau Martèle mon ennui.   Derrière le carreau Mon cœur est en émoi, Le vin a goût de l’eau Lorsqu’il est loin de moi.   Derrière le carreau, Je cherche son visage Mais les rigoles d’eau Brouillent sa chère image.   Derrière le carreau Je n’entends pas sa voix J’entends le bruit de l’eau Crépiter sur le toit.   Derrière le carreau Je vois deux grands yeux noirs Remplis de perles d’eau, Larmes du désespoir.   Derrière... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2012

PREMIER MAI : AVIS DE RECHERCHE

Ceux, qui oublient le passé ou qui ne le comprennent pas, sont condamnés à le revivre. (Goethe)   Chaque année est trahi le jour du premier mai Où l’on voit refleurir l’insipide muguet … Tout ce que nos aïeux ont subi de malheurs Se résume aujourd’hui à ce "porte-bonheur" ! On vend au coin des rues les branches de clochettes Tandis que lentement sont rognées les conquêtes Que des braves d’hier ont payé de leur sang Afin de vivre mieux, de vivre dignement ! Alors je cherche en vain, ornant les boutonnières, La... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 08:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 avril 2012

AISHA

En hommage à cette jeune femme de 18 ans qui a eu le nez et les oreilles tranchés parce qu'elle a voulu s'enfuir de chez elle ! Et à toutes les Aïscha du monde ... Aïsha, ma sœur, mon enfant, Tu es née en Afghanistan, Cette région où la terreur Imprime le sceau de la peur Dans le regard de tes semblables Dont la vie est inacceptable.   Comme les filles de ton âge Tu fus réduite en esclavage, Contrainte de prendre un époux Qui t’a mise sous les verrous.   Tu as enduré ton servage Sans un mot, sans un cri de... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,