22 mars 2012

EUTHANASIE : AU PAYS DE L'HYPOCRISIE

  Le débat sur l’euthanasie est relancé avec l’affaire du docteur Bonnemaison accusé d’empoisonnement sur personnes particulièrement vulnérables (traduire : en fin de vie), alors qu’il a été compatissant et humain en abrégeant leur calvaire. Mais voilà, la France reste plus que jamais "la fille aînée de l’Eglise", cette Eglise qui, en sous-marin, continue à imposer sa morale religieuse, via nos dirigeants, et à contrer la science et le progrès, au nom de sa vérité révélée et partant du principe que "seul dieu donne la vie, seul... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 07:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 mars 2012

ELL'TOUCH' LE RMI !

Elle avait du boulot, Elle avait un mari Son mari est parti, Elle n’a plus de boulot, Sa vie va à vau-l’eau, Ell’ touch’ le RMI.   Elle avait un dodo Dans un joli logis En plein cœur de Paris. Elle dort dans le métro, Sa vie va à vau-l’eau, Ell’ touch’ le RMI.   Elle avait du gâteau, Son panier bien rempli, Elle n’a plus un radis, Son compte est à zéro Sa vie va à vau-l’eau, Ell’touch’ le RMI.   Elle rêvait d’un toit chaud Mais c’était hors de prix, Si t’as pas de grisbi On t’fait pas de cadeau... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2012

LETTRE OUVERTE A NICOLAS SARKOZY

  Monsieur le président, … Je vous fais une lettre, que vous lirez peut-être, si vous avez le temps … Je vous écris pour vous crier mon indignation ! Après Vincent Humbert que sa mère admirable a aidé à mourir, après Chantal Sébire qui a été contrainte de mettre fin à ses jours, voici le jeune Rémy Salvat obligé, lui aussi, de se donner la mort parce que dans notre douce France, où la loi autorise seulement le " laisser mourir " - quel manque d’humanité et quelle hypocrisie ! - on refuse aux gens atteints de maladies... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2012

SAHEL : LE PUITS

  Ce poème a obtenu deux prix, l'un en 1996 au concours Postésie à Paris ; l'autre en 1997 au concours international de poésie de l'Académie du Var en 1997.   Chaque puits que l'on creuse, C'est un tombeau comblé, C'est l'aube prometteuse Qui fait germer le blé, C'est deux bras que l'on tend Vers l'enfant squelettique, C'est son cri qu'on entend Déchirant, pathétique, C'est le sein de sa mère Soudain gonflé de lait, De la féconde terre, C'est un arbre qui naît, C'est un fusil qu'on brise, Une arme qu'on... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,