16 mai 2012

APRES LA TETEE

  Son doux front satiné sur mon épaule roule Comme le lent flot bleu sur le sable doré, Une mèche bouclée de ses cheveux s’enroule Légèrement autour de son doigt effilé.   Il a creusé son nid dans l’anse de mon bras S’accrochant à mon sein comme la voile au mât Et puis, tel un navire au ventre trop rempli, Son corps rond et repu s’enfonce et s’alourdit.   Sur sa bouche gonflée, toute embuée de lait, Le soleil a posé un rayon lumineux Et sur ses joues rosies, s'allonge le reflet De ses longs cils bruns,... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mai 2012

C'EST TOUJOURS TOI, QUE JE REVOIS !

           Si je regarde au loin vers ma prime jeunesse, Quand les filles d’alors portaient encor des tresses, C’est toujours Toi, que je revois !   Quand je pense aux beaux jours, à la félicité, Aux rires insouciants faits de complicité, C’est toujours Toi, que je revois !   Quand parfois le chagrin vient épancher ses pleurs Que deux bras affectueux apaisent sa douleur, C’est toujours Toi, que je revois !   Quand la maladie frappe et détruit le bonheur Avec sa face... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mai 2012

HARCELEMENT SEXUEL : UNE VICTOIRE POUR LES OBSEDES DE LA BISTOUQUETTE !

Les onze  membres  du Conseil constitutionnel viennent  d’abroger la loi sur le harcèlement sexuel jugeant son contenu trop flou ! C’est scandaleux car cette loi, qui date du 22 juillet 1992, a été modifiée une première fois le 17 juin 1998, puis une seconde fois le 17 janvier 2002. Est-ce à dire qu’à trois reprises les parlementaires des différentes époques étaient des incapables et que ceux qu’on appelle "sages" étaient stupides puisqu’ils ont attendu dix ans avant de s’apercevoir que la loi était... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mai 2012

VIVE LE BATIMENT !

  Les métiers dits manuels sont des plus respectables, Car sans eux nous mourrions et de froid et de faim, Mais hélas de nos jours il est fort regrettable Qu’ils soient considérés avec tant de dédain !   Ayons au fond du cœur de la reconnaissance Et pensons, à l’abri dans notre appartement, A ceux qui ont lutté contre les éléments Afin qu’un toit douillet cache nos existences.   Imaginons leurs mains, solides travailleuses, Qui font jaillir du sol les murs de nos maisons, Vraies mains de bâtisseurs aux... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mai 2012

DANSONS LA CAPUCINE ...

Des générations de fillettes ont sautillé en rond, balbutiant cette chansonnette enfantine, sans en connaître le sens profond ni l’auteur et sa vie de révolte, de souffrance, de misère, de lutte. Voici quatre-vingt dix ans qu’il est mort, Jean-Baptiste Clément - le 23 février 1903  exactement - dans son sordide logement du 110 rue Lepic, indigent en dépit de sa célébrité. Car il est déjà connu aux alentours des années 1860. Ses poèmes, presque tous mis en musique par Antoine Renard et qu’interprètent de nombreux artistes dont... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2012

L'ATTENTE

  Derrière le carreau Je regarde la pluie, Et chaque goutte d’eau Martèle mon ennui.   Derrière le carreau Mon cœur est en émoi, Le vin a goût de l’eau Lorsqu’il est loin de moi.   Derrière le carreau, Je cherche son visage Mais les rigoles d’eau Brouillent sa chère image.   Derrière le carreau Je n’entends pas sa voix J’entends le bruit de l’eau Crépiter sur le toit.   Derrière le carreau Je vois deux grands yeux noirs Remplis de perles d’eau, Larmes du désespoir.   Derrière... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 mai 2012

IL N'EST PAS DE SAUVEUR SUPREME, NI DIEU, NI CESAR, NI TRIBUN !

               Nations, mot pompeux pour dire barbarie, l’amour s’arrête-t-il où s’arrête vos pas ? Déchirez ces drapeaux ; une autre voix vous crie : " L’égoïsme et la haine ont seuls une patrie ; La Fraternité n’en a pas ! ". (La Marseillaise de la Paix. Lamartine - 1841) ... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mai 2012

LE MASSACRE DE FOURMIES (1er mai 1891)

Cette jolie cité du Nord d’environ 15.000 habitants, centre de l’industrie textile, est agréable et accueillante. En dépit des rapports plutôt cordiaux entre les patrons et les salariés, l’exploitation de la main-d’œuvre n’en sévit pas moins et la crise économique est (déjà !) le prétexte à la diminution des salaires. L’influence cléricale y est forte qui prône la collaboration de classes et la soumission des ouvriers. Un syndicat mixte a d’ailleurs été créé en 1888, soutenu par l’Eglise. Ce n’est donc qu’au début de l’année 1891... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2012

PREMIER MAI : AVIS DE RECHERCHE

Ceux, qui oublient le passé ou qui ne le comprennent pas, sont condamnés à le revivre. (Goethe)   Chaque année est trahi le jour du premier mai Où l’on voit refleurir l’insipide muguet … Tout ce que nos aïeux ont subi de malheurs Se résume aujourd’hui à ce "porte-bonheur" ! On vend au coin des rues les branches de clochettes Tandis que lentement sont rognées les conquêtes Que des braves d’hier ont payé de leur sang Afin de vivre mieux, de vivre dignement ! Alors je cherche en vain, ornant les boutonnières, La... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 08:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 avril 2012

AISHA

En hommage à cette jeune femme de 18 ans qui a eu le nez et les oreilles tranchés parce qu'elle a voulu s'enfuir de chez elle ! Et à toutes les Aïscha du monde ... Aïsha, ma sœur, mon enfant, Tu es née en Afghanistan, Cette région où la terreur Imprime le sceau de la peur Dans le regard de tes semblables Dont la vie est inacceptable.   Comme les filles de ton âge Tu fus réduite en esclavage, Contrainte de prendre un époux Qui t’a mise sous les verrous.   Tu as enduré ton servage Sans un mot, sans un cri de... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,