30 avril 2012

AISHA

En hommage à cette jeune femme de 18 ans qui a eu le nez et les oreilles tranchés parce qu'elle a voulu s'enfuir de chez elle ! Et à toutes les Aïscha du monde ... Aïsha, ma sœur, mon enfant, Tu es née en Afghanistan, Cette région où la terreur Imprime le sceau de la peur Dans le regard de tes semblables Dont la vie est inacceptable.   Comme les filles de ton âge Tu fus réduite en esclavage, Contrainte de prendre un époux Qui t’a mise sous les verrous.   Tu as enduré ton servage Sans un mot, sans un cri de... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 avril 2012

PREMIER MAI BAFOUE

  L’indignation m’étreint car la foule futile A fait du Premier Mai, unique et prestigieux, La fête du muguet, prétexte mercantile Qui jette dans l’oubli nos illustres aïeux.   Martyrs de Chicago, de Fourmies et d’ailleurs, Dont le sang a rougi les pavés de l’histoire Des humbles, des sans nom, de tous les travailleurs, Vous avez remporté une rude victoire !    Qui se souvient de vous parmi la multitude ? Qui connaît vos tourments, vos actes audacieux, Vos luttes acharnées contre la servitude Et... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 10:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2012

MARTYRS DE CHICAGO : LA BALLADE DES PENDUS

  "... Bâillon de chair violette scellant à jamais ces lèvres coupables d’avoir parlé de justice et de vérité" (Séverine)   11 Novembre 1887 "Ô gens d’Amérique, écoutez la voix du peuple !", lança Parsons. "Hourra pour l’Anarchie", crièrent Engel et Fischer. Quant à Spies, il eut le temps de prononcer ces mots quasi prophétiques : "Salut, temps où notre silence sera plus puissant que nos voix qu’on étrangle dans la mort". Les trappes basculèrent ; quatre corps convulsés se balancèrent un moment dans le vide, les yeux... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 09:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 avril 2012

L'INTERNATIONALE : DEBOUT LES DAMNES DE LA TERRE !

         Bien qu’écrite dix-sept ans auparavant, en exil, L’Internationale ne connut la gloire qu’en 1888 ! Son auteur, Eugène Pottier, participa dès son jeune âge à la révolution de 1830 puis se retrouva sur les barricades en février 1848. Membre de la Commune de Paris en 1871, élu maire du IIe arrondissement, condamné à mort par les Versaillais, il échappa miraculeusement à la répression qui décima les survivants ou les envoya au bagne, gagna la Belgique, la Grande-Bretagne et, plus tard, les... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 avril 2012

LA FOIRE ELECTORALE

    Approchez, approchez, mesdames et messieurs, Pendant un mois, la foire au renom national Va exhiber son monstre le plus prestigieux, Non pas l’homme à six pieds mais l’homme électoral !   Ne se ménageant pas, il pourchasse les voix Et souille ses souliers sur les trottoirs crotteux Un sourire angélique éclaire son minois Quand au creux de ses bras pleure un bambin morveux.   Acrobate dans l’art d’éluder les questions, Il essaie d’enjôler l’électeur indécis, Lui jurant que son cœur est plein de... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 avril 2012

HYPOCRITES EUPHEMISMES !

    Comme on dit aujourd’hui, c’est devenu tendance D’édulcorer les mots sans en changer le sens. Technicien de surface, c’est mieux que balayeur, Préposé au courrier sonne mieux que facteur ! De nos jours, la caissière est baptisée hôtesse, Qu’on ne voit guère en l’air mais assise à sa caisse ! Ces termes trop ronflants pour des métiers ingrats Ne sont que flatteries car le fric ne suit pas ! Tous les mots méprisés, c’est mon vocabulaire, Celui qu’on m’enseigna à l’école primaire. Très tôt j’avais appris à aider... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 avril 2012

SERGE UTGE-ROYO : DE LA MANIF AU CAFE DE LA DANSE

         Il n’est pas aisé de marcher à contre-courant de l’ordre établi. Il n’est pas aisé de revendiquer une société anarchiste, si contraire à tout ce qui est rabâché, qu’elle devient inaccessible à la plupart des bipèdes manipulés, pour qui la démocratie est la panacée et le bulletin de vote le réconfort souverain permettant de dormir sur ces deux oreilles.         Alors, j’ai besoin de me requinquer au sein de ma famille libertaire, de me jeter dans son... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2012

ENFANT DE L'AN 2000

           Tu viens de naître ou tu verras le jour au cours de cette année exagérément fêtée et tu ne peux deviner dans quel guêpier tu vas fourrer tes petons mignons !       Enfant de l’an 2000, de la campagne ou de la ville, ne prend pas les chemins de tes parents sinon tu te fourvoieras car ils conduisent tous à des impasses et quelquefois au bord de précipices.       Si tu nais sous des cieux cruels, tu supporteras des conditions de... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2012

MAUDITE SOIT LA GUERRE !

      Gentioux, petite commune de la Creuse, possède un monument quasi unique en son genre. Après la première conflagration mondiale surnommée "la der des ders", le maire socialiste de l’époque, écœuré par la grande boucherie de 14-18, fit ériger une stèle très sobre, près de laquelle se tient un orphelin en sabots et blouse grise, qui brandit un poing rageur. Sur une plaque, ces simples mots : "Maudite soit la guerre". Rien à voir avec les monuments à la gloire d’un nationalisme exacerbé qui encense les... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2012

SONNET POUR UNE LETTRE D'AMOUR

Le stylo a couru, noir sur la blanche page, Laissant couler les mots de mon cœur amoureux, Mots emplis de passion qui vont te rendre heureux Lorsque tu recevras demain mon doux message.   Tu demeures si loin, qu’écrire est le langage Pour moi le plus fidèle et le plus chaleureux Grâce auquel notre sort paraît moins douloureux, Moins longs aussi les jours privés de ton visage    Brûlant de mille feux, je sais que tu attends Le pli que j’ai posté ce matin en partant Et qui va cheminer vers ta belle Provence.... [Lire la suite]
Posté par poissonchat à 17:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,